Bienvenue

Please rotate your device 90°
to live the ACTIVE CERAMIC experience

ACTIVE, LE SEUL CARREAU AU MONDE ANTI-POLLUANT, BACTÉRICIDE,
CERTIFIÉ ISO ET POUVANT ÊTRE DÉFINI COMME
ÉCOACTIF
Rendez vos espaces de vie plus sûrs et plus sains.
Améliorez votre qualité de vie.
NOUS ENTRONS CHAQUE JOUR EN CONTACT AVEC D’INNOMBRABLES SUBSTANCES POLLUANTES
qui nuisent à notre santé et à l'hygiène des espaces,
aussi bien intérieurs qu'extérieurs, dans lesquels nous vivons.

Quels sont ces polluants ?

Bactéries

Nous entrons quotidiennement en contact avec plusieurs bactéries particulièrement dangereuses pour la santé comme par exemple le Staphylococcus Aureus résistant à la méticilline (SARM)

Pollution

Les oxydes d'azote (Nox) représentent le polluant de référence concernant la qualité de l'air extérieur mais ils sont également présents dans les espaces clos à cause de la fumée de tabac ou des émissions dégagées par la circulation urbaine qui peuvent pénétrer à travers les portes, les fenêtres ou les installations d'aération.

Saletés

Des substances pouvant salir les surfaces sont présentes dans nos espaces de vie. Les poussières fines, la fumée de cigarette et les vapeurs de cosmétiques ne sont que quelques exemples des agents susceptibles de tacher ou d'abîmer les sols, les murs intérieurs ou les façades extérieures.

Substances odorantes

Les très nombreuses molécules odorantes perçues par notre odorat sont dissoutes dans l'air par des résidus organiques déposés sur les surfaces.

  • +
    METTEZ À L’ÉPREUVE L’EFFICACITÉ D’ACTIVE SUR DES
    SURFACES INTÉRIEURES
    entrez
    +
    METTEZ À L’ÉPREUVE L’EFFICACITÉ D’ACTIVE SUR DES
    SURFACES EXTÉRIEURES
    découvrez
Notre objectif est d'améliorer
l'environnement qui nous entoure

Nous avons donné naissance à la première céramique au monde capable non seulement de combattre activement la pollution mais aussi de s’auto-nettoyer par photocatalyse. ACTIVE est parfaite aussi bien en application à l’intérieur que comme revêtement de façades extérieures.

Test

Pour démontrer comment Active parvient à améliorer la qualité des espaces extérieurs, nous avons réalisé un test comparatif virtuel soulignant les avantages d'ACTIVE par rapport à une céramique ordinaire.

COMMENCER LE TEST
Active a éliminé
les odeurs

Grâce à ses propriétés photocatalytiques, Active peut éliminer les odeurs qui entrent en contact avec sa surface dans un délai de 4 à 5 heures.

CONTINUER
Active a dégradé les
substances polluantes

Les tests de laboratoire prouvent qu'Active est capable de dégrader 1 000 ppb de Nox en 6/7 heures.
Pour des concentrations de 200 ppb, 2 à 4 heures sont nécessaires.

CONTINUER
Active a éliminé
99,99 % des bactéries

Des tests de laboratoire prouvent que s'il est exposé à la lumière naturelle ou artificielle, Active élimine en 8 heures 99,99 % des bactéries présentes en surface.

CONTINUER
Active a éliminé
la saleté

Les tests de laboratoire avec des colorants, de la fumée de cigarette, des taches de vin et de café prouvent que s'il est exposé à la lumière Active s'auto-nettoie sans utilisation de détergents dans un délai de 10 à 15 jours.

CONTINUER
Active Ceramic
CÉRAMIQUE ORDINAIRE
Escherichia Coli

Bactérie principalement responsable de traumatismes intestinaux et de gastroentérites, d’infections de l'appareil urinaire et de méningites.

Klebsiella Pneumoniae

C'est l'une des bactéries à Gram négatif les plus fréquemment rencontrées par les médecins partout dans le monde. Elle peut être à l'origine de pneumonies bactériennes.

Staphylococcus Aureus

Bactérie résistante aux antibiotiques responsable d'infections touchant l'appareil squelettique et la peau, l'appareil respiratoire, le système nerveux central et l'appareil urinaire.

Poussières fines

Polluants caractéristiques des zones urbaines dans la mesure où elles sont générées par les processus de combustion domestique ou industrielle (moteurs de voitures et d'avion, chauffage résidentiel, incinérateur...) ainsi que par l'usure des pneus, des freins et de l'asphalte. Du fait de leur petite taille, les poussières fines sont responsables de pathologies aiguës ou chroniques de l'appareil respiratoire ou cardio-vasculaire.

Oxydes d'azote

Polluants de référence concernant la qualité de l'air extérieur. Ils sont principalement générés par les processus de combustion des centrales thermoélectriques et des moteurs automobiles. Une exposition prolongée aux NOx peut augmenter les risques de pathologies respiratoires, attaquer les surfaces extérieures des bâtiments et des monuments ainsi que bloquer la croissance des plantes et de la végétation.

Composés organiques volatils

Les COV ont un fort impact sur les changements climatiques. On les trouve dans les gaz d'échappement des véhicules et dans les vapeurs produites par des substances couramment utilisées comme la fumée de cigarette, les peintures en spray, les solvants, etc. Les effets aigus d'une exposition aux COV peuvent être de différente nature : irritation des yeux, du nez et de la gorge, mal de tête, nausée, fatigue. Les effets chroniques peuvent toucher les reins, le foie et le système nerveux central, voire provoquer des tumeurs dans des cas extrêmes.

Fumée de cigarette

La nicotine est un composé organique présent dans les feuilles de la plante de tabac. Au contact de l'air, elle prend une couleur sombre qui peut attaquer et imprégner en profondeur les surfaces des revêtements en causant, en plus d'une patine foncée caractéristique, de mauvaises odeurs.

Molécules de smog

Les gaz d'échappement des automobiles ainsi que les polluants issus de la circulation urbaine peuvent attaquer et user les surfaces extérieures des bâtiments et des monuments en abîmant leur couleur d'origine et en les encrassant.

Résidus de saleté

Les molécules de saleté générées par les activités et les situations les plus diverses adhèrent facilement aux surfaces extérieures comme les sols et les revêtements en en altérant la beauté et l'hygiène. Ce problème est particulièrement évident dans les lieux publics fortement fréquentés par les véhicules et les personnes.

Substances organiques

Les substances organiques contiennent, de par leur nature même, des molécules odoriférantes. Ces odeurs sont véhiculées dans l'air qui, à son tour, les achemine vers notre odorat. Les substances organiques sont quasiment illimitées et dégagent souvent de mauvaises odeurs quand elles se dégradent (fromages, poissons, viandes, fruits, fleurs, etc.)

Molécules odorantes

Les substances organiques contiennent, de par leur nature même, des molécules odoriférantes. Ces odeurs sont véhiculées dans l'air qui les achemine vers notre odorat. Les substances organiques sont quasiment illimitées et dégagent souvent de mauvaises odeurs quand elles se dégradent (fromages, poissons, viandes, fruits, fleurs, etc.)

Mauvaises odeurs

Issues d'une forte concentration de molécules odorantes, elles génèrent une sensation désagréable. Les mauvaises odeurs sont souvent gênantes et incommodantes, en particulier dans les lieux publics comme les piscines, les restaurants, les toilettes, etc.

Escherichia Coli

Bactérie principalement responsable de traumatismes intestinaux et de gastroentérites, d’infections de l'appareil urinaire et de méningites.

Klebsiella Pneumoniae

C'est l'une des bactéries à Gram négatif les plus fréquemment rencontrées par les médecins partout dans le monde. Elle peut être à l'origine de pneumonies bactériennes.

Staphylococcus Aureus

Bactérie résistante aux antibiotiques responsable d'infections touchant l'appareil squelettique et la peau, l'appareil respiratoire, le système nerveux central et l'appareil urinaire.

Poussières fines

Polluants caractéristiques des zones urbaines dans la mesure où elles sont générées par les processus de combustion domestique ou industrielle (moteurs de voitures et d'avion, chauffage résidentiel, incinérateur...) ainsi que par l'usure des pneus, des freins et de l'asphalte. Du fait de leur petite taille, les poussières fines sont responsables de pathologies aiguës ou chroniques de l'appareil respiratoire ou cardio-vasculaire.

Oxydes d'azote

Polluants de référence concernant la qualité de l'air extérieur. Ils sont principalement générés par les processus de combustion des centrales thermoélectriques et des moteurs automobiles. Une exposition prolongée aux NOx peut augmenter les risques de pathologies respiratoires, attaquer les surfaces extérieures des bâtiments et des monuments ainsi que bloquer la croissance des plantes et de la végétation.

Composés organiques volatils

Les COV ont un fort impact sur les changements climatiques. On les trouve dans les gaz d'échappement des véhicules et dans les vapeurs produites par des substances couramment utilisées comme la fumée de cigarette, les peintures en spray, les solvants, etc. Les effets aigus d'une exposition aux COV peuvent être de différente nature : irritation des yeux, du nez et de la gorge, mal de tête, nausée, fatigue. Les effets chroniques peuvent toucher les reins, le foie et le système nerveux central, voire provoquer des tumeurs dans des cas extrêmes.

Fumée de cigarette

La nicotine est un composé organique présent dans les feuilles de la plante de tabac. Au contact de l'air, elle prend une couleur sombre qui peut attaquer et imprégner en profondeur les surfaces des revêtements en causant, en plus d'une patine foncée caractéristique, de mauvaises odeurs.

Molécules de smog

Les gaz d'échappement des automobiles ainsi que les polluants issus de la circulation urbaine peuvent attaquer et user les surfaces extérieures des bâtiments et des monuments en abîmant leur couleur d'origine et en les encrassant.

Résidus de saleté

Les molécules de saleté générées par les activités et les situations les plus diverses adhèrent facilement aux surfaces extérieures comme les sols et les revêtements en en altérant la beauté et l'hygiène. Ce problème est particulièrement évident dans les lieux publics fortement fréquentés par les véhicules et les personnes.

Substances organiques

Les substances organiques contiennent, de par leur nature même, des molécules odoriférantes. Ces odeurs sont véhiculées dans l'air qui, à son tour, les achemine vers notre odorat. Les substances organiques sont quasiment illimitées et dégagent souvent de mauvaises odeurs quand elles se dégradent (fromages, poissons, viandes, fruits, fleurs, etc.)

Molécules odorantes

Les substances organiques contiennent, de par leur nature même, des molécules odoriférantes. Ces odeurs sont véhiculées dans l'air qui les achemine vers notre odorat. Les substances organiques sont quasiment illimitées et dégagent souvent de mauvaises odeurs quand elles se dégradent (fromages, poissons, viandes, fruits, fleurs, etc.)

Mauvaises odeurs

Issues d'une forte concentration de molécules odorantes, elles génèrent une sensation désagréable. Les mauvaises odeurs sont souvent gênantes et incommodantes, en particulier dans les lieux publics comme les piscines, les restaurants, les toilettes, etc.

Salissez Active et le carreau ordinaire

En faisant glisser tous les agents
sur les surfaces

J'AI COMPRIS !
Escherichia Coli
Klebsiella Pneumoniae
Staphylococcus Aureus
Bactéries
Poussières fines
Oxydes d'azote
Composés organiques volatils
Pollution de l'air
Fumée de cigarette
Molécules de smog
Résidus de saleté
Saletés
Substances Organiques
Molécules Odorantes
Mauvaises Odeurs
Odeurs
ACTIVE : EFFICACITÉ ANTI-POLLUANTE ET BACTÉRICIDE
Active élimine 99,9 % des bactéries, supprime les particules
polluantes et les odeurs en réduisant ainsi l’utilisation de détergents
et en garantissant un espace propre et hygiénique.

L'efficacité d'Active a été prouvée par de nombreux tests de laboratoire.

ESSAYEZ VOUS AUSSI !
Test

Pour démontrer comment Active parvient à améliorer la qualité des espaces intérieurs, nous avons réalisé un test comparatif virtuel soulignant les avantages d'ACTIVE par rapport à une céramique ordinaire

COMMENCER LE TEST
Active a éliminé
les odeurs

Grâce à ses propriétés photocatalytiques, Active peut éliminer les odeurs qui entrent en contact avec sa surface dans un délai de 4 à 5 heures.

CONTINUER
Active a dégradé les
substances polluantes

Les tests de laboratoire prouvent qu'Active est capable de dégrader 1 000 ppb de Nox en 6/7 heures.
Pour des concentrations de 200 ppb, 2 à 4 heures sont nécessaires.

CONTINUER
Active a éliminé
99,99 % des bactéries

Des tests de laboratoire prouvent que s'il est exposé à la lumière naturelle ou artificielle, Active élimine en 8 heures 99,99 % des bactéries présentes en surface.

CONTINUER
Active a éliminé
la saleté

Les tests de laboratoire avec des colorants, de la fumée de cigarette, des taches de vin et de café prouvent que s'il est exposé à la lumière Active s'auto-nettoie sans utilisation de détergents dans un délai de 10 à 15 jours.

CONTINUER
Active Ceramic
CÉRAMIQUE ORDINAIRE
Escherichia Coli

Bactérie principalement responsable de traumatismes intestinaux et de gastroentérites, d’infections de l'appareil urinaire et de méningites.

Klebsiella Pneumoniae

C'est l'une des bactéries à Gram négatif les plus fréquemment rencontrées par les médecins partout dans le monde. Elle peut être à l'origine de pneumonies bactériennes.

Staphylococcus Aureus

Bactérie résistante aux antibiotiques responsable d'infections touchant l'appareil squelettique et la peau, l'appareil respiratoire, le système nerveux central et l'appareil urinaire.

Poussières fines

Polluants caractéristiques des zones urbaines dans la mesure où elles sont générées par les processus de combustion liés aux activités industrielles et domestiques (chauffage à émission de carbone, gasoil et bois). Les poussières fines peuvent également pénétrer à l'intérieur des maisons à travers les portes, les fenêtres ou les installations d'aération. Du fait de leur petite taille, elles sont responsables de pathologies aiguës ou chroniques de l'appareil respiratoire ou cardio-vasculaire.

Oxydes d'azote

Bien que les Nox soient des polluants de référence concernant la qualité de l'air extérieur, ils sont également présents à forte concentration dans les espaces clos à cause de la fumée de cigarette et des gaz d'échappement des véhicules qui pénètrent à l'intérieur à travers les portes, les fenêtres ou les installations d'aération. Une exposition prolongée aux Nox peut augmenter les risques de pathologies respiratoires (asthme, bronchites, allergies, etc.)

Composés organiques volatils

Les COV sont des substances polluantes sous forme de liquide ou de vapeur dérivant de l'utilisation de produits ordinaires tels que les cigarettes, les peintures, les produits de nettoyage, les photocopieuses, les imprimantes, etc. Ils peuvent donc être présents à forte concentration même dans des espaces intérieurs comme les bureaux ou les habitations. Les effets aigus d'une exposition aux VOC peuvent être de différente nature : irritation des yeux, du nez et de la gorge, mal de tête, nausée, fatigue. Les effets chroniques peuvent toucher les reins, le foie et le système nerveux central, voire provoquer des tumeurs dans des cas extrêmes.

Fumée de cigarette

La nicotine est un composé organique présent dans les feuilles de la plante de tabac. Au contact de l'air, elle prend une couleur sombre qui peut attaquer er imprégner en profondeur les surfaces des revêtements ou des textiles en causant, en plus d'une patine foncée caractéristique, de mauvaises odeurs.

Molécules de smog

Les gaz d'échappement des automobiles ainsi que les polluants générés par la circulation urbaine qui pénètrent à l'intérieur à travers les portes, les fenêtres ou les installations de climatisation peuvent attaquer et salir les surfaces internes.

Résidus de saleté

Les molécules de saleté générées par les activités quotidiennes (cuisson d’aliments, activités ludiques/sportives etc.) adhèrent facilement aux surfaces intérieures tels que les plans de cuisine, les sols ou les revêtements muraux et en altèrent la beauté et l'hygiène.

Substances organiques

Les substances organiques contiennent, de par leur nature même, des molécules odoriférantes. Ces odeurs sont véhiculées dans l'air qui, à son tour, les achemine vers notre odorat. Quand elles se dégradent (fleurs, fruits, poissons, viandes, etc.) ou quand elles sont traitées (cuisson par exemple), les substances organiques dégagent souvent de mauvaises odeurs.

Molécules odorantes

Les substances organiques contiennent, de par leur nature même, des molécules odoriférantes. Ces odeurs sont véhiculées dans l'air qui les achemine vers notre odorat. Les substances organiques sont quasiment illimitées et dégagent souvent de mauvaises odeurs quand elles se dégradent (fromages, poissons, viandes, fruits, fleurs, etc.)

Mauvaises odeurs

Issues d'une forte concentration de molécules odorantes, elles génèrent une sensation désagréable. Elles sont souvent gênantes et incommodantes, en particulier dans les lieux publics comme les piscines, les restaurants, les toilettes publiques etc. ou dans les cuisines ou salles de bain des maisons.

Escherichia Coli

Bactérie principalement responsable de traumatismes intestinaux et de gastroentérites, d’infections de l'appareil urinaire et de méningites.

Klebsiella Pneumoniae

C'est l'une des bactéries à Gram négatif les plus fréquemment rencontrées par les médecins partout dans le monde. Elle peut être à l'origine de pneumonies bactériennes.

Staphylococcus Aureus

Bactérie résistante aux antibiotiques responsable d'infections touchant l'appareil squelettique et la peau, l'appareil respiratoire, le système nerveux central et l'appareil urinaire.

Poussières fines

Polluants caractéristiques des zones urbaines dans la mesure où elles sont générées par les processus de combustion liés aux activités industrielles et domestiques (chauffage à émission de carbone, gasoil et bois). Les poussières fines peuvent également pénétrer à l'intérieur des maisons à travers les portes, les fenêtres ou les installations d'aération. Du fait de leur petite taille, elles sont responsables de pathologies aiguës ou chroniques de l'appareil respiratoire ou cardio-vasculaire.

Oxydes d'azote

Bien que les Nox soient des polluants de référence concernant la qualité de l'air extérieur, ils sont également présents à forte concentration dans les espaces clos à cause de la fumée de cigarette et des gaz d'échappement des véhicules qui pénètrent à l'intérieur à travers les portes, les fenêtres ou les installations d'aération. Une exposition prolongée aux Nox peut augmenter les risques de pathologies respiratoires (asthme, bronchites, allergies, etc.)

Composés organiques volatils

Les COV sont des substances polluantes sous forme de liquide ou de vapeur dérivant de l'utilisation de produits ordinaires tels que les cigarettes, les peintures, les produits de nettoyage, les photocopieuses, les imprimantes, etc. Ils peuvent donc être présents à forte concentration même dans des espaces intérieurs comme les bureaux ou les habitations. Les effets aigus d'une exposition aux VOC peuvent être de différente nature : irritation des yeux, du nez et de la gorge, mal de tête, nausée, fatigue. Les effets chroniques peuvent toucher les reins, le foie et le système nerveux central, voire provoquer des tumeurs dans des cas extrêmes.

Fumée de cigarette

La nicotine est un composé organique présent dans les feuilles de la plante de tabac. Au contact de l'air, elle prend une couleur sombre qui peut attaquer er imprégner en profondeur les surfaces des revêtements ou des textiles en causant, en plus d'une patine foncée caractéristique, de mauvaises odeurs.

Molécules de smog

Les gaz d'échappement des automobiles ainsi que les polluants générés par la circulation urbaine qui pénètrent à l'intérieur à travers les portes, les fenêtres ou les installations de climatisation peuvent attaquer et salir les surfaces internes.

Résidus de saleté

Les molécules de saleté générées par les activités quotidiennes (cuisson d’aliments, activités ludiques/sportives etc.) adhèrent facilement aux surfaces intérieures tels que les plans de cuisine, les sols ou les revêtements muraux et en altèrent la beauté et l'hygiène.

Substances organiques

Les substances organiques contiennent, de par leur nature même, des molécules odoriférantes. Ces odeurs sont véhiculées dans l'air qui, à son tour, les achemine vers notre odorat. Quand elles se dégradent (fleurs, fruits, poissons, viandes, etc.) ou quand elles sont traitées (cuisson par exemple), les substances organiques dégagent souvent de mauvaises odeurs.

Molécules odorantes

Les substances organiques contiennent, de par leur nature même, des molécules odoriférantes. Ces odeurs sont véhiculées dans l'air qui les achemine vers notre odorat. Les substances organiques sont quasiment illimitées et dégagent souvent de mauvaises odeurs quand elles se dégradent (fromages, poissons, viandes, fruits, fleurs, etc.)

Mauvaises odeurs

Issues d'une forte concentration de molécules odorantes, elles génèrent une sensation désagréable. Elles sont souvent gênantes et incommodantes, en particulier dans les lieux publics comme les piscines, les restaurants, les toilettes publiques etc. ou dans les cuisines ou salles de bain des maisons.

Salissez Active et le carreau ordinaire

En faisant glisser tous les agents
sur les surfaces

J'AI COMPRIS !
Escherichia Coli
Klebsiella Pneumoniae
Staphylococcus Aureus
Bactéries
Poussières fines
Oxydes d'azote
Composés organiques volatils
Pollution de l'air
Fumée de cigarette
Molécules de smog
Résidus de saleté
Saletés
Substances Organiques
Molécules Odorantes
Mauvaises Odeurs
Odeurs